vendredi 13 juillet 2012

Jay ASHER_Treize raisons



4ème de couverture :

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, il écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Citations :

"Je veux presser le bouton STOP du walkman et rembobiner toute leur conversation. Rembobiner le passé pour les prévenir. Ou les empêcher de se rencontrer."

"Nul ne peut savoir avec certitude l'impact qu'il a sur la vie d'autrui. La plupart du temps, nous n'en avons même pas la moindre idée. Ce qui ne nous empêche pas de continuer comme si de rien n'était."

"J'enfouis mon visage entre mes mains. Combien peut-il y avoir de secrets dans un seul lycée ?"

Mon avis :

Je me suis procuré ce livre dès sa sortie en poche, car la quatrième de couverture me donnait terriblement envie de le lire. En effet, ce livre aborde un sujet pas toujours évident à traiter, et qui est de plus en plus courant chez les ados... Alors, j'étais curieuse de voir ce que ça donnait...

Il s'agit en fait d'un texte à 2 voix, une qui correspond au personnage d'Hannah, qui s'est suicidée et qui nous raconte son histoire et dénonce les personnes de son entourage responsables de son acte par le biais de ses cassettes qu'elle envoie tour à tour à chacun d'eux, et l'autre qui correspond au personnage de Clay, qui réagit à ce qu'il entend et commente les paroles d'Hannah.

Eh bien, je dois avouer que pour ma part, j'ai été un peu déçue car j'espérais autre chose de cette histoire.
J'ai lu tout le roman d'une traite, j'attendais ce fameux moment, celui où tout a dérapé pour elle, la goutte d'eau qui a fait débordé le vase.. et puis, rien !

Pour moi, Hannah dramatise un peu, je trouve sa réaction exagérée, et ses raisons pas assez convaincantes pour conduire à un tel acte... Bon c'est vrai qu'elle n'a pas eu la vie facile au lycée mais c'est le cas pour beaucoup de monde, et je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle n'a pas à se plaindre, mais ce n'est quand même rien comparé à ce que d'autres subissent, donc je ne comprends pas réellement pourquoi elle est allée jusque là... D'autant plus que Clay était là pour elle, disposé à l'écouter, mais elle s'est fermée sur elle-même et ne lui a parlé de rien...

Je reste tout de même mitigée car il y a plusieurs choses qui m'ont plu dans ce livre : le principe d'envoi de cassettes aux personnes qu'Hannah jugeait responsables de son acte, et cette espèce de "chasse au trésor" consistant pour ces personnes à se rendre aux endroits clés de la vie d'Hannah, marqués d'une étoile rouge sur la carte fournie avec les cassettes.
J'ai aimé également le système de narration à 2 voix, et le personnage de Clay, que j'ai largement préféré à celui d'Hannah !

En bref : une histoire qui partait sur de bonnes idées, mais que l'auteur aurait pu approfondir un peu plus...


Infos :

Titre : Treize raisons
Auteur : Jay Asher
Editeur : Le Livre de Poche Jeunesse
Publication : 2012
Pages : 316
Prix: 6,90€

1 commentaire:

  1. J'ai lu ce livre il y a quelques temps déjà (dès sa sortie je crois).
    Moi aussi, j'avais eu envie de le lire après avoir lu la quatrième de couverture et aussi parce que ce n'est pas un sujet que l'on trouve dans beaucoup de livre.
    Je me souviens que j'avais beaucoup aimé le système des cassettes pour faire passer le message aux responsables. Mais que j'avais aussi trouvé qu'il manqué un je-ne-sais-quoi pour comprendre pourquoi Hannah avait décidé de se suicider ...
    En résumé, je suis assez d'accord avec ton avis =D
    Mais je pense que l'auteur approfondira surement plus ses romans suivants ... parce que je crois que celui-ci est le premier.

    RépondreSupprimer