mercredi 22 janvier 2014

Animale_Victor Dixen


Résumé :

Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante ?

1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au milieu des bois.
Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres ?
Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé ?
Alors qu'elle s'enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

Citation :

"Les âmes les plus généreuses ne sont pas toujours celles que l'on pense, dans un monde où un riche aristocrate est prêt à tous les crimes pour sécuriser son bien, où une vieille dame sans famille ni domicile offre ses économies sans une seconde d'hésitation pour une cause qu'elle estime juste..."

Mon avis :

Le voici, le voilà, mon coup de cœur de la fin d'année 2013 !

La première chose qui m'a séduite dans ce livre, c'est évidemment la couverture, il faut avouer que l'objet livre est vraiment magnifique !!
Et puis, il y a le résumé, qui intrigue, qui promet pas mal d'action, de mouvement dans le récit, sans qu'on ne sache trop pourquoi ni comment...

Oui, bon, vous me direz, la couverture c'est bien beau, mais qu'en est-il du contenu ?

Un récit en quatre parties, écrites chacune d'une façon différente, des lettres, des témoignages, etc., ce qui donne une histoire avec pas mal de points de vue, et j'ai adoré ça ! 
J'ai trouvé que ça donnait un côté interactif à l'histoire, du mouvement, ça tient en haleine, on ne s’ennuie pas, et forcément, ce n'était pas pour me déplaire.
Qui plus est, chaque début de partie nous met dans l'ambiance avec un extrait du conte de Boucle d'or et les trois ours.

Au niveau de la mise en page, le texte est aéré, les caractères relativement grands, et les marges assez conséquentes, tout comme j'aime. Certes, le livre a l'air de faire un peu plus que ses 430 pages, mais personnellement je trouve la lecture plus agréable ainsi, c'est plus facile à lire, on a l'impression de lire plus vite, et honnêtement ça me donne plus envie qu'un texte tout riquiqui, tout serré, qui donne le sentiment qu'on ne s'en sortira jamais.

L'histoire prend place dans un contexte historique puisqu'elle se situe à l'époque Napoléonienne, l'histoire s'inscrit donc dans l'Histoire, et c'est hyper intéressant !
D'après le titre et l'image de couverture, je m'attendais à ce que Blonde se transforme en ours... 
C'est en réalité un peu plus complexe que ça !!! 
Et ce n'est pas plus mal, car découvrir toute la teneur de l'histoire dès le départ m'aurait quand même gâché ma lecture, alors que là, j'étais à fond dedans.

Ce roman a été immersif pour moi, j'ai accroché avec Blonde de suite, j'avais l'impression d'être à ses côtés dans ses aventures (et ses mésaventures), de découvrir l'histoire de sa famille avec elle, de parcourir avec elle le récit de Gabrielle, morceaux par morceaux... et enrager à chaque fois que ces derniers s'arrêtaient parce que je voulais savoir la suite, et c'était horriblement frustrant !

C'est vrai que j'aurais aimé en savoir un peu plus sur les berserkers, leurs origines, mais bon ça ne gène pas l'histoire, donc à la rigueur, ce n'est pas grave.

Bref, je me questionnais au sujet de ce livre, je me demandais comment Victor Dixen avait pu retravailler ce conte, parce que je ne voyais vraiment pas comment on aurait pu modifier cette histoire tout simplement, je ne savais pas à quoi m'attendre, et j'ai été agréablement surprise, c'est vraiment une très belle réécriture, un beau travail, un ouvrage qui m'a séduite de A à Z.
Quand on est totalement immergé comme ça dans un livre, on ne peut qu'en dire qu'il est excellent !


Infos :

Titre : Animale, La Malédiction de Boucle d'Or
Auteur : Victor Dixen
Edition : Gallimard Jeunesse
Publication : 2013
Pages : 437
Prix : 17,90€

2 commentaires:

  1. Il traîne toujours dans ma pal et pourtant je voulais le lire dès sa sortie. J'espère trouver la motivation de le lire prochainement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben oui, s'il est dans ta PAL et que tu aimes les contes, ce serait dommage de le laisser prendre la poussière, surtout qu'il se lit très bien et très vite ! :)

      Supprimer